SERIGNE EL HADJI BABACAR NIASS

2éme Khalife de Mame Khalifa Niass 1991 à 1996

2éme khalif

« Serigne Mbaye Borom Djaaga », de son vrai nom El hadji Babacar Niass, est né en 1914 ; L’année de la rédaction du long poème sur l’hagiographie du Prophète (psl) « Mir’atou Sifa ». Il apprit le saint Coran, puis la jurisprudence du fiqh Malikite ensuite l’interprétation des Hadiths et bien d’autres sciences islamiques le tout sous la surveillance de son père. 
Il devient le deuxième Khalife de Leona-Niassène et successeur de son frère El hadji Abdoulaye Khalifa Niass en Septembre 1991. Il fut un personnage humble, courtois, largement connu et apprécié pour sa modestie exceptionnelle, son amour vis-à-vis du grand pôle Seydi Ahmad Tidjani (RA) et de sa famille les chourafas ; amour qui lui faisait gravir de hautes Stations (maqamats) et de majestueux états mystiques (haal). Du fait de son grand pouvoir de gérance spirituelle, il pouvait communiquer avec les entités (rouhaniyats) et les djinns, d’ailleurs beaucoup d’entre eux ont pris le wird Tidjani de ses mains bénites. Serigne Mbaye était un Soufi au sens large du terme, Ce fils de Mame Khalifa Niass n’a jamais accordé une quelconque importance aux biens matériels, il lui arrivait de s’asseoir à même le sol, toujours son exemplaire du Coran à portée de main. L’activité principale de Baye el hadji Babacar était la culture de l’arachide dont il était un grand producteur et participait au développement économique de la région. Il possédait des terres dans plusieurs villages, celui de Djaaga était sa capitale et son lieu de retraite. D’ailleurs, c’est à Djagaa qu’il noua une amitié fraternelle avec le Khalife General des Mourides de l’époque Serigne Saliou Mbacké ibn Serigne Touba qui était aussi son voisin car leurs champs respectifs se trouvent cote à cote (Khelcom-Djaaga). Son meilleur ami était sans aucun doute son frère cadet El hadji Omar Niass, tel des jumeaux tellement ils étaient attachés l’un à l’autre. 
Son khilafat fut très dynamique et il fit même établir un compte bancaire pour la première fois au nom de la Communauté.
Lorsqu’il partit en visite rituelle (ziyara) à la zawiya mère de Fès, un prodige est survenu, un jour dans son lieu de séjour, un jeune homme vêtu d’un très beau tissu blanc est venu frapper à sa porte apportant avec lui une tige de datte, il la lui remit en précisant que c’est de la part de Seydi Ahmad Tidjani et repartit aussitôt. Ces dattes qui avaient la capacité de soulager toutes sortes de maux ont été partagées avec l’ensemble de la famille et des disciples. Serigne Mor Nafi Sall actuel Khalife de la famille de Dimiskha, qui était de l’escorte fut très content de ce cadeau et eu l’immense honneur de conserver la tige de Datte durant tout le trajet du retour jusqu’au Sénégal. 
Au terme d’une vie remplie, le Khalife à la fois de Mame Khalifa Niass, d’El hadji Abdoulaye et de Seydi Ahmad Tidjani quitta ce monde en 1996 .C’est sous une pluie abondante qui encerclait seulement le quartier de Leona Niassène qu’il fut inhumé prés de son Père et de son Grand Père. Il laissa derrière lui comme successeur son ami et frère El hadji Omar Niass.

Qu’Allah soit satisfait de lui ainsi que toute sa famille ! Amine

Source Nayroulmayram

Dans la même rubrique

Biographie Serigne El Hadji Abdoulaye Niass

1er khalife

Biographie Mame Khalifa Niass

mame khalifa

Biographie Serigne El Hadji Omar Niass

3éme khalif

Biographie Serigne El Hadji Ibrahima Niass

images (12)